Royal Saga – Geneva Lee ♦Tome3♦ Couronne-moi

 

J’ai terminé la première trilogie de la saga Royal de Geneva Lee. J’ai vu avec grand plaisir qu’il y avait trois autres livres (non traduits) sur l’histoire de Belle.

Honnêtement j’aime beaucoup Belle et je pense dégoter ces livres pour lire la suite de ce côté, mais Alexander et Clara vont terriblement me manquer !

 

Royal saga tome 3 courronne-moi

 

 

« Je lui ai donné un foyer, mais il est mon refuge. » Notre amour est fait d’extase et de douleur, de renaissance et de destruction, de lumière et d’ombres. Je m’agrippe à lui, aux réponses que j’ai trouvées dans ses bras, je n’ai plus peur de ce que l’avenir nous réserve. Je sais que nous pourrons y faire face, ensemble. Alexander, Prince de Cambridge, a décidé que sa passion pour Clara Bishop devait être révélée au grand jour et se concrétiser par un mariage et Clara a dit oui. Ce qui devrait être une période heureuse, se révèle extrêmement difficile. Les démons qui rôdent autour d’eux n’en ont pas fini de projeter leur ombre noire et d’essayer d’empêcher ce mariage

 

♣ Ma lecture ♣

► J’ai trouvé parfois quelques longueurs dans ce tome-ci. L’auteur souhaite installer une réelle intrigue et même si c’est plutôt réussi, ça a ralenti le rythme par rapport aux deux autres tomes à certains moments, surtout au début. Heureusement passé la petite moitié du livre tout s’accélère !

► Une fois encore j’ai deviné pas mal de choses à l’avance, excepté une seule qui m’a vraiment surprise, et pas en bien #déçue

► Comme dans le second tome (si je ne m’abuse) Geneva Lee choisit de laisser la narration à Alexander à la place de Clara sur certains chapitres et j’ai vraiment apprécié son point de vue. Bon je suis une grande fan de l’alternance de narration en même temps.

► Si j’ai vu beaucoup de choses à l’avance, une fois encore l’auteur a le don d’écrire les choses exactement comme je le voulais. Un vrai conte de fantasme fée ce livre !

♣ En détails ♣

SCOOP DU SIÈCLE TABLOÏDS ET TOUT = SPOIL
► Pour ce qui est de ma déception, il s’agit du moment pendant l’enterrement de vie de jeune fille de Clara. J’étais persuadée que Daniel allait y faire irruption à un moment ou un autre, et quand j’y ai vraiment cru, avec Clara isolée des autres, c’était Alexander… Bon j’ai bien aimé la scène qui a suivi mais c’est la seule fois où je me suis trompée et j’aurais bien aimé avoir raison.

► Le mariage je l’ai vu arriver à dix kilomètres. Peut-être pas pour le Roi, mais quelque part ça se sentait, en général c’est toujours comme ça que ça se passe. Le vieux monarque intolérant finit par montrer un peu de sentiments à son fils et se fait zigouiller. Bon après c’était pas mal fichu je ne dis pas !

► Dès le départ j’ai deviné que Clara était enceinte, si elle le découvre à quatre mois, moi franchement je l’ai su deux mois avant ! Franchement c’était évident entre les fringales, les larmes à tout va, les nausée comme par hasard à l’idée de boire de l’alcool, la parano, et le coup de théâtre lors de l’essayage de la robe trop ajustée… Mais je dois reconnaître que ça a donné un beau tournant à l’histoire, entre le choc de la révélation juste après l’attentat, alors qu’elle croit qu’Alexander est mort, et la réaction de ce dernier…

► Moi qui pensais ne pas vouloir de drama, j’ai dévoré la fin du livre en ne souhaitant pas que ça s’arrête. Dès le début où Alexander a changé de comportement laissant Clara complètement seule à gérer sa grossesse au point de partir en pleine nuit, punaise ! Je me suis rendue compte à ce moment là que je m’étais attachée au couple ! Et j’ai trouvé Alexander merveilleux durant tout le temps à l’hôpital. La scène de l’échographie m’a assez émue (même si je savais depuis le départ que ça serait une fille, je me suis juste gourée de prénom, je pensais vraiment qu’ils allaient l’appeler Sarah).

► Seul bémol, le côté « passé dominateur » d’Alexander n’est pas du tout exploité à mon sens. le seul intérêt est de faire rentrer Clara dans sa parano/jalousie à propos de Georgia et franchement on s’en serait passé. Si elle doute d’être suffisante, si elle pense quelques temps après la discussion avec Georgia qu’Alexander pourrait regretter ce type de pratiques plus tard, il la rassure en deux temps trois mouvements et on en reparle plus. Même si ce type de galipettes là ne m’a pas manqué dans le bouquin (pas besoin d’aller mettre les mots dominant et soumise pour que ça soit torride entre eux franchement), j’aurais pensé en voir un minimum vu le nombre de fois où on évoque ça dans le passé d’Alexander. Au final le seul truc un peu plus extrême que le reste (c’est ultra light en soi) c’était une espèce de remake de la fin du film fifty shades dans le tome 2 (aka je te fesse très fort et t’en pleure et tu vois comme je suis un monstre mais tu m’aimes quand même hein, hein, je suis trop un monstre plus jamais je te ferai ça parce que toi tu mérites tellement mieux, blabla rassurons la ménagère).

♣ Pour conclure ♣

Une très belle clôture pour cette histoire Royale et torride. Je me suis finalement assez attachée aux personnages, et pas seulement Clara et Alexander. C’est une lecture qui m’a tout du long particulièrement captivée et j’en aurais lu plus sans problème. Malgré le prévisible, le shéma assez classique, on ne s’ennuie pas un instant, et quand la tension retombe, on assiste à une scène particulièrement torride pour nous remettre en forme !

Je garde cette trilogie (je compte la suite avec Belle séparément) dans un coin pour les jours où j’ai envie d’un petit plaisir caché ou d’un prince pas tout à fait charmant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *