Le livre des choses perdues – John Connolly

Juil
28

Le livre des choses perdues – John Connolly

  • Univers
  • Intrigue
  • Personnages
  • Style

J’ai lu Le livre des choses perdues, écrit par John Connolly aux éditions J’AI LU.

Après l’avoir vu aussi encensé par Maureen, je n’ai pas pu m’empêcher de jeter mon dévolu sur ce livre en fouinant dans les occasions chez Gibert Joseph.

Je dois dire que je ne suis vraiment pas déçue de l’avoir fait, et il fait partie des livres que je projette d’acheter pour mon plaisir dans une jolie édition en langue originale (la 10th anniversary edition joliment reliée par exemple ♥).

Image d’entête provenant d’une illustration de fan, cliquez sur le nom pour la visualiser en entier : Erinevenight

 

 

David a 12 ans et plus de maman. Son père s’est remarié et il a maintenant un demi-frère. C’est pour oublier tout cela qu’il se réfugie dans la lecture.

Une nuit, David entend sa mère l’appeler et découvre un passage caché derrière les buissons, au fond du jardin. Il se retrouve alors propulsé dans un univers parallèle, un monde étrange peuplé de trolls, de Sires-Loups et de créatures effrayantes…

Grâce à l’aide du Garde Forestier et d’un chevalier, David, après bien des épreuves – énigmes à résoudre, pièges à déjouer, combats à livrer -, rencontrera un vieux roi qui conserve ses secrets dans un livre mystérieux, Le Livre des choses perdues, clé qui lui permettrait de regagner le monde réel.

Mais l’Homme Biscornu, être maléfique qui épie David depuis son arrivée, ne l’entend pas de cette oreille. Il a pour le jeune garçon bien d’autres projets…

 

♣ Ma lecture ♣

► Un conte de fées aux allures sombresSi David pénètre dans un autre monde par une brèche dans un mur du jardin, il ne se retrouve nettement pas au pays des merveilles. John Connolly s’inspire des contes de fées pour les remanier à sa sauce avec réalisme et noirceur. Il s’inspire des peurs et des faiblesses de l’homme pour nourrir son univers et le résultat est captivant, immersif.

J’ai adoré l’histoire. Les aventures de David s’enchaînent au rythme de son périple et on ne s’ennuie pas un seul instant. J’y ai retrouvé ce que j’aime dans la fantasy, les histoires de chevaliers et de fidèles destriers mêlés à la féerie sombre de Grimm. L’histoire s’arrête presque là où tout a commencé et on a le plaisir d’avoir les réponses à toutes les questions que l’on se pose au fil des pages. J’ai vraiment adoré la fin de ce livre !

Tout le récit prend place principalement dans la tête de David (tout en étant à la troisième personne). Et je dois dire que le point de vue est particulièrement bien croqué. De par ses pensées, ses peurs, ses envies, ses actions, ce personnage est très complet et crédible. On parvient sans mal à comprendre la psychologie de ce jeune garçon, se mettre à sa place, voir le monde (les deux mondes même) à travers ses yeux et surtout évoluer avec lui. David se remet en question petit à petit, au fil de ses aventures et de ses rencontres.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste. Qu’ils soient amicaux ou non, plus ou moins persistants dans l’histoire, les autres protagonistes sont intéressants et aboutis. On s’y attache, on s’interroge, on se méfie, bref, les sentiments sont divers en fonction des personnages, mais ils présentent tous un intérêt certain dans le récit.

 Le travail de traduction de Pierre Brévignon rend honneur à l’écriture de l’auteur et c’est un vrai plaisir de lire un ouvrage d’une aussi bonne qualité.

♣ Pour conclure ♣

Une très belle histoire.

Le mélange du style classique de l’auteur et de l’univers à la fois sombre et féerique est un vrai régal.

On s’y plonge comme dans un songe sans savoir comment les choses vont tourner, et on se réveille avec un petit quelque chose en plus qui aurait pu être perdu.

One comment

  • Juil 30, 2017 @ 13:02

    Un livre qui semble bien chouette, de quoi s’évader un peu !

    Répondre

Leave a comment

INSTANT NEWSLETTER

Instant Citation

⚡️

Instant Trombine

⚡️

Bonjour ! Je suis Calisla, dite Cali, la créatrice de ce blog. Lectrice, Gameuse, Spectatrice, je souhaite vous faire partager mes passions.
Je suis une végétarienne, de la maison Serpentard, dont le coeur balance entre le Trèfle Irlandais et la Croix Suisse.
Me contacter : calisla-at-linstantcali.com

Instants Ailleurs

SimPlement.pro