Les élus : La prophétie d’Akus ♦Tome1♦ Egerie

Juil
12

Les élus : La prophétie d’Akus ♦Tome1♦ Egerie

  • Univers
  • Intrigue
  • Personnages
  • Style

J’ai terminé le premier tome des Élus, La prophétie d’Akus, écrit et autoédité par Egerie.

Après avoir testé un genre que je n’avais pas trop l’habitude de lire, je me suis dit que remettre les pieds dans de la Fantasy ne me ferait pas de mal.

Je remercie l’auteur de m’avoir proposé la lecture de son livre via le site Simplementpro !

 

 

 

 

Le troisième Monde est menacé. Un puissant sorcier œuvre pour le plonger dans le chaos et les ténèbres en imposant sa domination.

Mais la prophétie d’un mage ancien offre encore un espoir. Elle annonce la venue de trois héros. Habitants d’un tout autre monde, ils seront bientôt appelés à sauver celui de la Magie.

Leur arrivée est imminente mais nul ne le sait encore. Nul ne sait qui ils sont.
Les Elus, eux mêmes, ignorent que leur destin est déjà écrit.

 

 

♣ Ma lecture ♣

► L’histoire est intéressante. Des élus, une prophétie, un autre monde, ce sont des éléments qui ont tout le potentiel pour faire une excellente histoire. Cela promet un tas d’aventures et au niveau du scénario, tout se tient de manière générale. On débarque avec les personnages dans un nouvel univers que l’on a très envie de découvrir, les péripéties s’enchaînent, et la fin du premier tome appelle efficacement à attendre la suite.

► J’ai beaucoup apprécié les détails sur les décors. Les descriptions sont très parlantes et permettent de visualiser sans mal l’univers décrit dans ce premier tome. Malgré tous les dangers que recèle ce Troisième Monde, sa faune, sa flore et son côté moyen-âge assez propre à la fantasy m’ont donné matière à rêver. Féerie, mythes et légendes en tout genre ont inspiré l’auteur pour peupler son univers et si l’on reconnaît certains éléments facilement, elle a su modifier beaucoup de créatures de l’imaginaire pour se les approprier.

► Toutefois, le style de l’auteur m’a donné du fil à retordre. Egerie a une plume très marquée que j’ai malheureusement trouvée très souvent maladroite. Beaucoup de phrases sont courtes et comportent pour autant un nombre important de virgules inutiles. Cela coupe le rythme et rend, à mon sens, la lecture laborieuse.
Certaines ruptures syntaxiques rendent également le sens difficile à comprendre, pour exemple : « Jusqu’à cet instant resté concentré sur son chemin, le panorama lui avait échappé ». Ce genre de construction de phrase peut être une maladresse comme une figure de style, mais très honnêtement, je me retrouve plutôt perturbée par le sens premier qui me pousse à lire que c’est le panorama qui est concentré, et à qui échappe-t-il, fort de sa concentration ? Mystère.
J’ai aussi relevé un certain nombre de coquilles que je vois surgir de façon alarmante dans énormément de livres auto-édité. Ce n’est pas un fléau propre à l’auto-édition je l’admet, mais toujours est-il que cet ouvrage a besoin, à mon sens, d’une correction plus approfondie. Je ne répéterais jamais assez que quel que soit son niveau de français, il est impossible de ne manquer aucune de ses propres fautes. Vous en trouverez certainement dans cette chronique, d’ailleurs, car je suis seule à me relire.

Les personnages ne m’ont pas convaincue. Les trois jeunes élus sont sensés avoir vingt ans, pourtant ils m’ont paru dès le début du roman avoir entre douze et quatorze ans. Leur comportement global (réactions, attentes, interactions sociales) est bien plus proche de celui d’adolescents que de jeunes adultes. Pour moi ce livre détient un style, un ton, une histoire et des personnages destinés à de la littérature jeunesse. Il y a donc un souci de public visé et d’âge des personnages principaux pour une réelle cohérence.

 

♣ Pour conclure ♣

Une histoire intéressante dans un univers féerique et magique très fourni.

Je n’ai pas accroché au style de l’auteur et été peu convaincue par les trois élus, ce qui a beaucoup compliqué ma lecture.

Cet ouvrage a le potentiel pour lancer une bonne saga, toutefois cela nécessite un peu plus de travail et d’avis extérieurs.

2 comments

  • Juil 30, 2017 @ 13:12

    Oui je rattrape mon retard de commentation ! (Mais si ça se dit …. xD !)
    En lisant la quatrième de couverture j’ai de suite pensé à un livre plutôt jeunesse. Je vois que c’est ce qui t’a en partie gêné pendant la lecture, du coup ce n’est probablement pas un livre pour moi.

    Répondre
    • Calisla
      Juil 30, 2017 @ 14:20

      Oui très honnêtement je pense que tu n’accrocherais pas à cause de l’aspect très jeunesse du récit et des personnage. Dommage car l’univers a du potentiel !

      Répondre

Leave a comment

INSTANT NEWSLETTER

Instant Citation

⚡️

Instant Trombine

⚡️

Bonjour ! Je suis Calisla, dite Cali, la créatrice de ce blog. Lectrice, Gameuse, Spectatrice, je souhaite vous faire partager mes passions.
Je suis une végétarienne, de la maison Serpentard, dont le coeur balance entre le Trèfle Irlandais et la Croix Suisse.
Me contacter : calisla-at-linstantcali.com

Instants Ailleurs

SimPlement.pro