Une saison à la petite boulangerie, tome 2 – Jenny Colgan

 

J’ai lu Une saison à la petite boulangerie, écrit par Jenny Colgan aux éditions Prisma (ebook).

Je n’ai pas attendu bien longtemps avant de me plonger dans la suite des aventures de Polly, Huckle et le petit macareux, Neil.

J’espérais retrouver une histoire tout aussi touchante, parlante et feel-good et je n’ai pas été déçue.


Polly Waterford coule des jours heureux sur la paisible île de Mount Polbearne. Sa petite boulangerie connaît un franc succès. Malheureusement, lorsque le nouveau propriétaire de la boulangerie de Polly débarque sur l’île avec une lueur malicieuse au fond des yeux, celle-ci réalise soudain que son bonheur est bien fragile. Et le départ précipité de Huckle pour les États-Unis ne l’aide guère à envisager l’avenir avec sérénité. Face à cette nouvelle tempête qui se prépare, Polly va devoir se battre pour ne pas laisser sa vie prendre l’eau. Réussira-t-elle à surmonter les obstacles qui se dressent sur sa route ?


♣ Ma lecture ♣

Une fois encore, beaucoup des réactions de Polly m’ont fait grincer des dents. Elle me paraît souvent « trop gentille trop conne » au départ. L’auteur semble vouloir faire passer le message de « tendre l’autre joue » et au final, à chaque fois, j’ai fini par me dire que le comportement de Polly avait été le bon et que si elle avait réagi plus agressivement, les choses auraient moins bien tourné.

► Le style de Jenny Colgan est toujours aussi agréable. On parvient à vivre pleinement à Mount Polbearne avec les personnages, aussi bien grâce aux sentiments transparents de Polly et des autres, qu’aux descriptions des paysages qui donnent l’impression d’y être. Bien plus qu’une carte postale, c’est une vraie fenêtre ouverte sur la vie d’insulaire en Cornouailles.

Si l’histoire a un petit goût de déjà vu, on ne s’ennuie pourtant pas un seul instant. D’autres personnages font leurs entrées, leurs retours ou voient eux aussi des chapitres de leurs vies se tourner en même temps que l’héroïne. On se fait alors une joie d’accompagner tout ce petit monde en comptant sur le beau temps après la pluie.

► Un résumé en début de livre. Si je ne sortais pas de la lecture du premier opus, j’aurais vraiment apprécié la piqûre de rappel. Jenny Colgan nous résume joliment les premières aventures de Polly et nous permet de démarrer ce second tome sans rien oublier. Un élément que beaucoup d’auteurs devraient prendre en compte dans leurs sagas ! Cela permet même, à mon sens, de lire ce second opus sans avoir lu le premier, bien que cela soit vraiment dommage de passer à côté du premier roman !

Les recettes à la fin du livre. Comme dans le premier opus, l’auteur nous offre les véritables recettes qui ont fait le succès de Polly dans sa boulangerie. C’est un détail/bonus que je trouve vraiment excellent. De quoi ravir les gourmands qui souhaiteraient préparer eux-même et goûter les petites merveilles évoquées tout au long du roman. Tout cela écrit avec des petites notes d’humour et de légèreté.

 

♣ Pour conclure ♣

De zéro vers la réussite à nouveau.

Le style est toujours aussi bon, les personnages toujours aussi bien croqués. Jenny Colgan reprend les mêmes ingrédients, change un peu sa recette et ravit les gourmands de lecture une nouvelle fois.

Un second opus feel-good à la hauteur du premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *