Le Livre du Destin ♦ Tome 1 Les Prétendants ♦ Marion Roudaut

Juin
29

Le Livre du Destin ♦ Tome 1 Les Prétendants ♦ Marion Roudaut

  • Univers
  • Intrigue
  • Personnages
  • Style

 

Morgane par Mikonow

J’ai lu Le Livre du Destin, Les Prétendants, le premier tome de la saga de Marion Roudaut, disponible au format numérique et tout nouvellement publié en format papier par L’Attelage.

Ce roman est un merveilleux pavé que j’ai tout bonnement dévoré. La petite surprise de l’auteur, c’est que grâce à la liberté offerte par le numérique, elle n’a pas compté ses mots, et s’est vue obligée de publier ce premier tome en… Deux tomes. Pour autant, j’ai plongé dans cet univers à bras le corps et j’ai terminé ma lecture en trois jours. Ma note de cinq étoiles sur cet article vous laisse deviner à quel point j’ai aimé la plume de Marion Roudaut.

Notez en passant que la césure entre la partie 1 et 2 se fait tellement bien que je l’ai reconnue dans l’ebook sans qu’elle soit signalée.

Pour le lire ainsi que bien d'autres ouvrages sur le site de l'Attelage, c'est ici
Pour l'acheter en format papier, c'est ici

 

Les Humains n’existent pas.
Tout le monde le sait. Ce ne sont que des êtres de légende, des figures exaltées par les poètes trop zélés et quelques enfants à l’imagination trop fertile. Elfes, Nains et Dragons, même les Fées rêveurs ne prêtent pas l’oreille aux illuminés qui prétendent en avoir vus, en avoir connus !

Bien sûr, des mythes parlent de temps anciens où les Humains auraient vécu ici, sur le continent d’Illion, investis de pouvoirs comparables aux nôtres ; un âge d’or de prospérité et de concorde…
Non, les Humains n’existent pas.

Et pourtant… Comment expliquer l’arrivée de cette jeune fille aux oreilles rondes ? Cette adolescente qui prétend venir d’une « Terre » où la magie est absente ? Cette créature aux yeux d’un ambre flamboyant ?
Le Destin, seul, a toutes les réponses…

 

♣ L’Attelage ♣

« L’Attelage est un regroupement de jeunes auteurs indépendants, versés dans la science-fiction et la fantasy.
Notre objectif :
Créer une communauté solide où auteurs et lecteurs dialoguent sans barrière, en toute simplicité ; seul l’échange autour de notre passion commune compte.
Abaisser le coût de la lecture et de la culture, en la rendant accessible à des prix plus qu’abordables.
Encourager la création sous toutes ses formes : écriture, dessin, musique etc… en incorporant les créations de nos contributeurs dans nos histoires.
Pour ainsi permettre aux jeunes talents de partager leurs œuvres sur notre site. »

♣ Ma lecture ♣

Morgane par JustoKazu

Marion a su créer un véritable univers. On sent très nettement l’influence de ses lectures et le monde d’Illion nous fait immédiatement penser à la référence de la Fantasy, le grand Tolkien (pour ne citer que la référence évidente, mais j’ai pensé à beaucoup d’auteurs en la lisant). Le fait que l’auteur soit bretonne se ressent beaucoup, non pas seulement parce que son héroïne l’est aussi, mais parce que son imaginaire puise très nettement dans les légendes celtiques. Pour autant, l’univers formidablement détaillé, fourni et construit dans Le Livre du Destin lui est propre. Que ce soit la carte, les noms des lieux, des personnages, les spécificités des différentes races, tout est singulièrement lié à ce roman. C’est du coup que du bonheur, car on plonge dans un tout nouveau monde avec ses créatures, son histoire et sa mécanique venant tout droit de l’imaginaire de Marion, mais qui garde les codes et les « couleurs » de ce qui nous plaît tant à nous, amateurs d’elfes, de fées, de nains et j’en passe.
Je veux adopter un lumignon, qu’on ze le dise, damoizelle.

► L’intrigue se tient sans empiéter sur le décor. Je m’explique, lire le Livre du Destin, c’est suivre un fil rouge bien robuste qui serpente entre les paysages d’Illion. Tout fonctionne, on a envie d’en apprendre plus, de comprendre, de savoir, tout en prenant un plaisir immense à patienter avec une encyclopédie dans la bibliothèque du Palais d’Elfaköl ou à faire la fête entre les arbres de la Forêt Mère. Le rythme est bien dosé et nous pousse à dévorer les pages sans un seul moment d’ennui.

Zéphyr par JustoKazu

► Les personnages sont différents et cohérents. Si certains ont su obtenir les faveurs des lecteurs et d’autres les perdre, pour ma part j’ai la bonne surprise de n’avoir aucun favori. Tous les personnages ont une personnalité bien propre et visible, avec des qualités et des défauts (avec des proportions différentes pour me donner des préférences tout de même), ce qui fait que je ne peux pas idolâtrer qui que ce soit. Ils sont de ce fait réalistes, cohérents avec l’histoire, l’intrigue et réagissent de manière très naturelle avec ce qui leur arrive. La capacité de Marion à leur donner une véritable personnalité propre nous permet de ne pas nous y perdre, malgré un nombre conséquent de personnages « principaux » et de nouvelles têtes tout au long du bouquin.

► Un excellent style très complet. Des rires aux larmes, Marion nous plonge dans son univers avec une facilité déconcertante, tant par ses références culturelles débordantes dans le contenu plus « contemporain » (lorsque Morgane est encore sur Terre ou lorsqu’elle fait mention de sa vie d’humaine, son langage), que par sa plume descriptive et très développée dans l’imaginaire. Les décors sont présentés avec beaucoup de détails sans en devenir pompeux, les sentiments des personnages sont très parlants et les dialogues sont d’un naturel excellent.

Dana par JustoKazu

► La force de l’Attelage. La qualité finale de ce roman n’aurait pas été, à mon sens, aussi importante sans le contexte de sa sortie. La force de l’Attelage, c’est d’avoir la possibilité d’entendre les remarques, conseils et appréciations de ses lecteurs au fil de l’écriture. Grâce à cela, Marion a pu remanier, étoffer, corriger son roman au fil des chapitres afin qu’il corresponde au mieux à son public sans jamais perdre sa patte. Après tout, après son auteur, le roman doit plaire à ses lecteurs. Ici, pas d’intermédiaire pressé par le temps ou l’argent et c’est une véritable force. Les amateurs du Livre du Destin sont nombreux, enthousiastes et participatifs, en témoignent les fan-arts qui habillent cette chronique. Si cette histoire est aujourd’hui publiée en format papier, c’est pour ravir les fans déjà convaincus qui souhaitent ranger fièrement le livre (enfin, les livres) dans leur bibliothèque. L’attelage c’est une vraie communauté où tout un chacun peut apporter son mot, sa virgule, à une histoire qui le passionne, tout cela encadré par une équipe très professionnelle. Le rendu final est ainsi d’une qualité excellente qui n’a rien à envier aux grandes maisons d’édition, bien au contraire ! Une autre manière de lire qui promet de beaux jours devant elle !

♣ En détails ♣

Par ici les spoilers !

 

L’Être originel par Anaïs Laurans aka Loukaï

 

♣ Pour conclure ♣

Un formidable univers duquel on ne souhaite plus revenir.
La plume de Marion Roudaut est un véritable régal, toutes les émotions s’y trouvent, elle est aussi bien tordante de spontanéité que délicieusement détaillée. La qualité du récit et du décor est tout bonnement excellente, on en redemande.

Je conseille vivement à tous les amateurs de SFF nourris à Tolkien et aux dolmens de se plonger dans cette saga. Marion, vite, la suite !

2 comments

  • Juil 30, 2017 @ 13:18

    J’avais lu cette chronique sans prendre le temps de commenter, alors j’y remédie en laissant quelques mots.
    Ton article donne très envie, tu sembles tellement emballée ! Puis je dois dire, que les couvertures donnent des envies de découvertes de mondes étranges et d’évasion.

    Répondre
    • Calisla
      Juil 30, 2017 @ 14:22

      Oh oui les couvertures sont à tomber ! Et la promesse qu’elles renvoient n’est pas faussée du tout ^^

      Répondre

Leave a comment

INSTANT NEWSLETTER

Instant Citation

⚡️

Instant Trombine

⚡️

Bonjour ! Je suis Calisla, dite Cali, la créatrice de ce blog. Lectrice, Gameuse, Spectatrice, je souhaite vous faire partager mes passions.
Je suis une végétarienne, de la maison Serpentard, dont le coeur balance entre le Trèfle Irlandais et la Croix Suisse.
Me contacter : calisla-at-linstantcali.com

Instants Ailleurs

SimPlement.pro