La fille qui navigua autour de Féérie… ♦ Fairyland n°1 ♦ Catherynne M.Valente

Mai
22

La fille qui navigua autour de Féérie… ♦ Fairyland n°1 ♦ Catherynne M.Valente

  • Univers
  • Intrigue
  • Personnages
  • Style

 

 

J’ai lu La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains, écrit par Catherynne M. Valente et publié en français par Balivernes éditions.

 

 

 

 Ce livre rentre dans le challenge A la recherche de Faerie organisé par Maureen du Bazar de la Littérature. Si vous aussi vous appréciez des
 lectures tournant autour de cet univers, n'hésitez pas à nous rejoindre sur ce challenge !

 

 

 

Septembre a douze ans et aspire à l’aventure.

Quand le Vent Vert et le Léopard des Petites Brises l’invitent  en Féérie, bien sûr, elle accepte. Elle découvrira qu’elle seule peut libérer Féérie de la main de fer de la Marquise.

En compagnie d’un Vouivriothèque, elle perdra son coeur, ses chaussures, son ombre et son chemin, mais trouvera le courage, une Cuiller et bien plus encore…

 

 

♣ Ma lecture ♣

► Une imagination débordante. L’univers déborde de détails en tout genre, loufoques, drôles, astucieux ou adorables. Si en fonction du contexte, tout est cohérent, cela n’a rien à voir avec ce que l’on a l’habitude de rencontrer et cela peut sembler complètement invraisemblable si on ne s’immerge pas correctement dans l’histoire. L’avantage, c’est que si on se laisse happer par sa lecture, le dépaysement est garanti. Très honnêtement, je ne me rappelle pas avoir lu un jour un autre roman aussi timbré que celui-ci. On ne sait dire si c’est du n’importe quoi ou de génie.

Des personnages attachants. Je ne pense pas être la seule à être tombée sous le charme de l’adorable Vouivriothèque visible dans l’illustration à droite. Ce personnage est touchant, et on comprend l’attachement que développe Septembre pour son nouvel ami. Si le background est rapidement évoqué, cela reste très suffisant pour de la littérature plutôt axée jeunesse. Je regrette un peu, par contre, que seul le ressenti de Septembre soit réellement développé. Les autres protagonistes s’attardent peu sur ce qu’ils vivent, sauf lorsqu’il s’agit directement de leur lien avec Septembre. Quoi qu’il en soit, je serais ravie de pouvoir rencontrer Ell, le vent vert ou le Léopard des Petites Brises.

 Que d’aventures ! Dès le moment où Septembre s’envole avec le Vent Vert en direction de Féérie, les péripéties commencent et ne s’arrêteront plus. Il y a très peu de temps morts dans l’histoire, aussitôt une aventure terminée qu’une autre commence. On peut dire que l’intrigue est très loin d’être pauvre. Je ne sais pas si c’est pour pouvoir ainsi caser dans le fil de l’histoire tous les détails loufoques, les objets incongrus, les paysages dépaysants et les autochtones incroyables ayant germés dans la tête de Catherynne M. Valente ; ou si justement l’imagination de l’auteur a dû redoubler d’intensité pour habiller ce voyage déjà bien défini. Quoi qu’il en soit, ça déborde.

Un style très particulier. Catherynne M. Valente ne nous facilite pas la tâche avec sa manière d’écrire. Si l’aspect complètement déjanté du monde qu’elle nous décrit a son charme, il rend aussi, à mon sens, la lecture épuisante. J’ai mis beaucoup de temps à lire ce livre, le reposant régulièrement pour m’aérer la tête. Comprenez que, c’est un peu comme des friandises ou du chocolat. C’est bon, on en raffole, mais si on en mange trop on fait une crise de foie. La plume inventive et déjantée de cet auteur c’est la même chose, avec ses grandes phrases, la ribambelle de mots et d’expressions sortis tout droit de sa tête et parfois son envie de s’adresser directement au lecteur comme une sorte de Lemony Snicket.

♣ En détails ♣

Spoiler !

 

♣ Pour conclure ♣

L’univers est féerique, les personnages attachants et l’intrigue bien remplie.
Ce roman fait l’effet d’une plongée en apnée. On se sent immergé, on en prend plein les yeux, mais l’air finit très vite par manquer et on ne peut pas continuer sans remonter à la surface pour respirer un grand coup.

Un roman imaginatif, original, plein d’idées, mais dont le côté loufoque peut s’avérer épuisant.

Leave a comment

INSTANT NEWSLETTER

Si mes chroniques font partie de mon travail, la lecture, elle, est un loisir.
Je refuse de m'imposer un délai de lecture et de publication, car l'obligation, c'est la fin du plaisir.
Si vous souhaitez ne rater aucun article, je vous invite à vous inscrire à la newsletter. Elle est gratuite et n'est envoyée qu'en cas de nouvelle publication. Merci à vous !

Instant Trombine

⚡️

Bonjour ! Je suis Calisla, dite Cali, la créatrice de ce blog. Lectrice, Gameuse, Spectatrice, je souhaite vous faire partager mes passions.
Je suis une végétarienne, de la maison Serpentard, dont le coeur balance entre le Trèfle Irlandais et la Croix Suisse.
Me contacter : calisla-at-linstantcali.com

Instant Citation

⚡️

Instants Ailleurs

SimPlement.pro