L’enfant silence – Cécile Roumiguière et Benjamin Lacombe

Mar
09

L’enfant silence – Cécile Roumiguière et Benjamin Lacombe

  • Univers
  • Histoire
  • Illustrations
  • Style d'écriture

J’ai lu l’enfant silence, un album écrit par Cécile Roumiguière et illustré par Benjamin Lacombe aux éditions Seuil Jeunesse.

J’ai récupéré cet album dans la bibliothèque de ma maman et je ne l’avais pas encore lu. Après avoir trouvé un intérêt particulier pour les albums aux dessins et sujets un peu plus sombres, j’ai eu envie de me plonger dans cette histoire.

Sans compter que je suis sous le charme absolu des illustrations de Benjamin Lacombe, dont les ouvrages d’Alice me font de l’oeil depuis des mois…

 

 

 

Une petite fille rentre de l’école d’un pas trop lourd pour une enfant de son âge. Elle ne dit jamais rien, mais parfois ses lèvres bougent en silence. Un album sur la maltraitance des enfants.

 

 

 

♣ Ma lecture ♣

► Très poétique.  Cécile Roumiguière a une écriture très imagée, remplie de poésie qui peut s’avérer assez compliquée pour des enfants à mon sens. C’est très beau à lire, mais je trouve que cet album qui aurait pu aider les plus jeunes à comprendre « les enfants silences » est trop lourd dans son style d’écriture. Il n’est donc pas à la portée de tous les âges et nécessite sans doute des explications et une discussion autour de la lecture pour les plus grands.

► De très belles planches. Je suis définitivement très friande du travail de Benjamin Lacombe. Son style me plaît et l’univers qu’il parvient à dégager correspond parfaitement au sujet et à la poésie de Cécile Roumiguière. J’aime beaucoup le fait qu’il y ait une couleur prédominante sur tout l’ouvrage, c’est immersif et le choix de cette dernière est très bien réalisé. Cette sorte de vieux rose qui tire souvent sur le bordeaux est à la fois doux et violent.

 La plume et les pinceaux expriment le silence des lèvres. Quand je vois le style de Benjamin Lacombe, ce qu’il fait passer à travers ses illustrations, et la manière d’écrire de Cécile Roumiguière, je pense sincèrement qu’ils parlent de vécu plus ou moins proche. L’élocution est difficile quel que soit le support pour faire passer le message, mais pour autant, le message en question est là. C’est ce qui rend l’album très fort.

♣ Pour conclure ♣

Plume et pinceaux très expressifs mais compliqués
Le message est présent et se communique de la manière qu’il se doit, avec sa pesanteur, sa difficulté, sa poésie.
C’est une jolie réalisation mais qui n’est pas pour tous les âges, les plus jeunes ne comprendront pas.

J’ai beaucoup aimé ma lecture et je garde précieusement cet album dans ma bibliothèque.

Leave a comment

INSTANT NEWSLETTER

Si mes chroniques font partie de mon travail, la lecture, elle, est un loisir.
Je refuse de m'imposer un délai de lecture et de publication, car l'obligation, c'est la fin du plaisir.
Si vous souhaitez ne rater aucun article, je vous invite à vous inscrire à la newsletter. Elle est gratuite et n'est envoyée qu'en cas de nouvelle publication. Merci à vous !

Instant Trombine

⚡️

Bonjour ! Je suis Calisla, dite Cali, la créatrice de ce blog. Lectrice, Gameuse, Spectatrice, je souhaite vous faire partager mes passions.
Je suis une végétarienne, de la maison Serpentard, dont le coeur balance entre le Trèfle Irlandais et la Croix Suisse.
Me contacter : calisla-at-linstantcali.com

Instant Citation

⚡️

Instants Ailleurs

SimPlement.pro