Fantastic Beasts and where to find them

Nov
28

Fantastic Beasts and where to find them

  • Script
  • Personnages
  • Humour
  • Effets spéciaux

 

Je suis allée voir Fantastic Beasts and where to find them. Comme pour beaucoup de fans, j’attendais la sortie de ce film depuis les débuts de rumeurs internet qui ont commencé à en parler. Autant dire que l’envie était grande et mes attentes comparables.

 

 

fantastic-beasts-poster

 

Les aventures de Newt Scamender (comptez pas sur moi pour traduire son nom), magizoologue et auteur du livre Fantastic Beasts and where to find them.
New-York, 1926, les sorciers se cachent du monde non magique plus que jamais. Tandis qu’un force mystérieuse sévit dans la ville, une communauté de fanatiques non-maj (moldus américains) oeuvre à prouver l’existence des sorciers et la menace qu’ils représentent.
Au milieu de tout ça, Newt débarque avec une valise pleine de créatures fantastiques (ce qui est illégal aux Etats-Unis) et ne va pas tarder à en perdre quelques uns…

 

♣ Mes impressions ♣

Quel bonheur de les voir transplaner ! Pour moi c’est un moyen de se déplacer particulièrement courant et j’ai toujours trouvé ça trop peu présent dans les Harry Potter. Ici, on transplane à tout bout de champ et l’animation est franchement sublime. Ravie !

Les effets spéciaux sont très chouettes, par contre j’ai par moments eu le sentiment que ça durait trop longtemps. Je parle des scène où l’Obscuri démoli la ville, trop long, trop de bruit, trop blockbuster. Le public de l’univers de J.K.Rowling n’est pas venu voir des bim, des boum et des gros dégâts, pas besoin d’exploser le budget casse.

► En revanche je reste sur ma faim en terme de magie, si ça transplane de partout, le reste est relativement peu dosé. La seule scène avec de la magie du quotidien est la scène principale de rencontre entre Newt, Jacob et Queenie, la soeur de Porpentina. Pour le reste, nous avons droit à de la magie que lorsqu’elle est nécessaire, pour une action purement indispensable ou des duels. En fait toute la magie est happée par les animaux et l’Obscuri.

J’ai trouvé le jeu d’acteur un peu long. Je ne sais pas si ça vient d’eux, de la manière dont ils ont été dirigés, mais les répliques étaient longues à sortir, il y en a peu. C’est laborieux. J’ai vraiment eu le sentiment qu’il manquait des choses et qu’il y avait trop de temps de pause. Surtout pour Tina et Newt. Un pur bonheur d’avoir un peu plus de peps et de réactivité dans les personnages de Queenie et Jacob.

► D’ailleurs je suis fan de ces deux là ! Jacob est un non-maj très drôle et sympathique, quant à Queenie elle est purement à croquer. Fraîche, pétillante, légère et jolie comme un coeur.

► Il y a un problème de balance entre la magie enfantine et les scènes sombres. Si par moment l’air était léger, à l’humour, la singerie même, à d’autres moments l’ambiance était lourde et malsaine. Je n’ai rien contre ça mais là, la balance entre les deux était bizarrement faite et cela donnait un changement trop flagrant nous mettant mal à l’aise (plus qu’il ne l’aurait fallu).

► Pour quelqu’un qui est étranger à l’univers, il y a sans doute plusieurs choses incompréhensibles. Puisqu’il y a peu de répliques, il y a peu d’explications. Principalement concernant l’intrigue avec Grindelwald, un moldu de l’univers ne comprend rien à qui il est, ce qu’il veut, et quel est l’enjeu. Enfin à mon sens ! (Je vais même pas parler du choix d’acteur, je ne valide pas du tout, encore moins le make-up, ew!!!).

fantastic-beasts-and-where-to-fi

♣ Pour conclure ♣

Je n’ai pas eu le ravissement suprême escompté. Si le film vaut la peine d’être vu, et que j’ai hâte d’avoir une suite, il n’est pas non plus parfait. Le jeu d’acteur est un peu étrange et il y a un gros problème de dosage d’ambiance et de magie.
C’est un vrai petit bonheur de retrouver l’univers avec un nouveau héro, mais cela n’arrive pas encore à mon sens à la hauteur de la Saga Harry Potter. Ce qui ne m’empêche pas d’être totalement fan. Je veux la valise de Newt !

Leave a comment

INSTANT NEWSLETTER

Si mes chroniques font partie de mon travail, la lecture, elle, est un loisir.
Je refuse de m'imposer un délai de lecture et de publication, car l'obligation, c'est la fin du plaisir.
Si vous souhaitez ne rater aucun article, je vous invite à vous inscrire à la newsletter. Elle est gratuite et n'est envoyée qu'en cas de nouvelle publication. Merci à vous !

Instant Trombine

⚡️

Bonjour ! Je suis Calisla, dite Cali, la créatrice de ce blog. Lectrice, Gameuse, Spectatrice, je souhaite vous faire partager mes passions.
Je suis une végétarienne, de la maison Serpentard, dont le coeur balance entre le Trèfle Irlandais et la Croix Suisse.
Me contacter : calisla-at-linstantcali.com

Instant Citation

⚡️

Instants Ailleurs

SimPlement.pro