Suicide Squad

Août
06

Suicide Squad

  • Script
  • Personnages
  • Humour
  • Effets spéciaux

 

Je viens d’aller voir Suicide Squad. J’avoue sans honte n’avoir lu aucun des comics correspondants et je suis donc entrée dans la salle avec, dans l’esprit, uniquement ce que la bande annonce m’avait spoilé. En fait, tout ce qui avait un minimum d’attrait. Pour ne rien arranger, la séance était en 3D (ça m’apprendra à ne pas contrôler les choses avant d’accepter une sortie).

 

suicide-squad-poster-movie

 

 

Les pires méchants de l’univers DC Comics réunis dans un même film.
C’est tellement jouissif d’être un salopard !
Face à une menace aussi énigmatique qu’invincible, l’agent secret Amanda Waller réunit une armada de crapules de la pire espèce. Armés jusqu’aux dents par le gouvernement, ces Super-Méchants s’embarquent alors pour une mission-suicide. Jusqu’au moment où ils comprennent qu’ils ont été sacrifiés. Vont-ils accepter leur sort ou se rebeller ?

 

 

 

♣ Mes impressions ♣

La 3D ce n’est ni mon truc, ni celui de ce film. Obligée de mettre les lunettes pour éviter un plus gros mal de crâne que j’avais déjà au bout de cinq minutes, elles n’ont pour autant par servi à grand chose. Aucune profondeur de champs, que des gros plans sur des bagarres trop rapides et donc rendues floues par la 3D. Les seuls effets « positifs » se portaient sur la volée de projectiles (surtout des bouts de morts ou des douilles) destinés à faire cligner le spectateurs des yeux. Le reste ne se constatait pas, ou par un flou encore plus important sur tout ce qui entourait le personnage sur qui la mise au point était faite.

► On nous a vendu un Joker à la Jared Leto pendant les trois quart de la bande annonce et au final il se montre trois fois dans le film sans même tuer personne. #tristesse.

Harley Quinn est adorable, franchement, elle est bien fichue dans son genre, habillée sexy, drôle, un peu allumée, il ne lui manque que les petits poneys. Heureusement qu’elle dit ouvertement qu’elle est méchante et que les autres la qualifient de folle, sinon j’aurais pensé qu’ils l’avaient remplacée par une top modèle de 15 ans avec un retard mental de 10 ans.
Bon j’y vais fort, je l’ai bien aimée, je l’ai trouvée très édulcorée c’est tout, mais elle reste ma préférée de ce film, la plus réussie.

► Will Smith est, euh, pardon, qui ? Ah oui, Deadshot. Donc, on a pris Will Smith, on a lui a mis une arme dans les mains, une gamine pour le côté sentimental (Parce que Will sans une famille comme enjeu c’est pas Will) et on lui a marqué « méchant » sur le front. En lui retirant l’étiquette on aurait pu le faire remplacer Flag. Oh et c’est lui qui commande ça coule de source.

Les autres, j’ai oublié leurs noms tellement il étaient intéressants. Forcément vu que le film n’a pas le temps de travailler tout le monde ! Ah si, Diablo machin à la fin a eu la classe pendant presque une minute. Par contre désolée pour les possibles fans du personnage d’origine, mais Katana, rien que le nom est une grosse boutade non ? #jesuisunclichébonjour.

L’Enchanteresse a une certaine classe (pas son double grosse-brute-moche). Par contre les sbires là j’ai pas compris, ni l’arme. Franchement le design des trucs, non, ou alors si, c’était pour apporter un côté extra-terrestre à faire combattre à Will, vu qu’il a refusé de jouer dans Independance Day #lasuite.

► S’il y avait un fil rouge à la base, le chat d’un des scénaristes a dû jouer avec la pelote. C’est une succession de scènes parfois coupées avec les pieds, qui n’ont pas toujours une utilité, avec des bagarres dix fois trop longues surtout lorsque la 3D rend tout flou. J’ai vraiment eu le sentiment qu’on essayait de meubler une intrigue super creuse avec des gros boums et des ralentis sur des douilles qui tombent.

♣ Petits spoils ♣
Même s’il n’y a pas grand chose à spoiler.

Poussin

The end.

Gné

deadshot_and_harley_quinn_suicide_squad_movie-t3

♣ Pour conclure ♣

Je suis franchement déçue d’avoir dépensé autant d’argent pour voir au cinéma la bande-annonce que j’ai bien aimé sur mon écran d’ordinateur, avec entre les morceaux sympas des bagarres floutées, des discutions inintéressantes et des douilles qui tombent.
Harley Quinn et le Joker sont les deux personnages que j’ai le plus appréciés et pourtant ils ne sont pas au maximum de leur potentiel, loin de là (je rêve de les voir en personnages principaux d’un film réalisé par ceux qui ont fait Deadpool).
Au final j’ai le sentiment d’avoir été voir un Will Smith sur fond de DC comics parce que c’est la mode et avec les jolies fesses de Harley Quinn pour racoler le public.

2 comments

  • Août 8, 2016 @ 10:38

    Grosse déception également pour ma part, à la seule différence que je trouve qu’il n’y a quasiment rien à sauver…

    Le film est rempli de « Rah, ça aurait été tellement classe s’ils avaient fait ci ou ça », c’est brouillon, c’est dégoulinant de bons sentiments et puis what ze fuck la relation entre le Joker et Harley ? Depuis quand il est amoureux d’elle ? Où est passé tout le côté malsain que les deux personnages entretiennent ? On le cache sous le tapis et on en parle plus ?

    Jared Leto, gros lol. Je me doute que passer après Heath Ledger, c’est par avance casse-gueule mais ça n’excuse pas le look bling-bling ridicule de chef de gang. Où est la folie ? Où est le Mal ? Foirage complet.

    Will Smith nous rejoue « Deadshot est une légende », sans le chien trop choupi ni les zombies nocturnes.
    Diablo et sa crise existentielle sont une des choses qui m’ont le plus exaspérée (alors que c’est lui qui a le pouvoir le plus badass de tous) : fou rire quand il nous pond un « L.O.V.E » en lettres de feu dans son container, ça sort de nul part, c’est ridicule donc lolilol.

    Je ne m’étendrai pas sur l’enchanteresse et son frère Salamèche, parce que ça risque de devenir violent et que bon, ça n’en vaut pas la peine hein.

    Les autres font de la figuration, ç’en est affligeant.

    A aucun moment on ne sent le côté barge et déjanté des personnages… Ce sont censés être les bad guys par excellence, ceux qui font flipper, sans aucune morale ou éthique et puis, pouf! « Je t’arrache le coeur parce que t’es trop méchante de t’en prendre à mes copains »… Non mais why ? 😀

    Prochaine étape du foirage DC : Jason Momoa en Aquaman. Ça promet de grosses barres de rire en perspective.

    Répondre
    • Calisla
      Août 8, 2016 @ 11:04

      Je ne peux pas te contredire en fait, même pour les personnages que j’ai appréciés ! Ils sont tous très édulcorés.
      Je pense que si j’ai tout de même apprécié le Joker et Harley, c’est parce que je n’ai pas vu les autres Joker (shame on me, j’ai vu aucun film de chauve-souris).
      Oh bon sang « Deadshot est une légende » tu m’as tuée là x)

      Répondre

Leave a comment

INSTANT NEWSLETTER

Si mes chroniques font partie de mon travail, la lecture, elle, est un loisir.
Je refuse de m'imposer un délai de lecture et de publication, car l'obligation, c'est la fin du plaisir.
Si vous souhaitez ne rater aucun article, je vous invite à vous inscrire à la newsletter. Elle est gratuite et n'est envoyée qu'en cas de nouvelle publication. Merci à vous !

Instant Trombine

⚡️

Bonjour ! Je suis Calisla, dite Cali, la créatrice de ce blog. Lectrice, Gameuse, Spectatrice, je souhaite vous faire partager mes passions.
Je suis une végétarienne, de la maison Serpentard, dont le coeur balance entre le Trèfle Irlandais et la Croix Suisse.
Me contacter : calisla-at-linstantcali.com

Instant Citation

⚡️

Instants Ailleurs

SimPlement.pro