Butin livresque ♣ ça reste dans la famille !

Août
02

Butin livresque ♣ ça reste dans la famille !

J’ai passé quelques temps chez ma mère et, avant de repartir hier, j’ai eu l’envie de jeter un oeil à la vieille bibliothèque de ma grand-mère qui se trouve chez elle. Je n’avais pas vraiment fouillé dedans et même si elle renferme principalement des Harlequins, des polars ou de la littérature du terroir (super tes goûts mamie !), c’était bête de manquer une perle planquée sous tous les Danielle Steel.

LOOT 1

Voyant ça, ma mère en a profité pour me filer des bouquins aussi, en m’invitant à fouiller dans quelques uns de ses cartons de livres encore non déballés depuis son déménagement. Résultat un petit butin livresque plutôt varié ! Je doute que cela renferme des perles absolues mais bon, ça ne me coûtait rien de les embarquer =)

 

Trésors d'enfance

Trésors d’Enfance ♦ Christian Signol ♦ Editions France Loisirs

Christian Signol n’a jamais vraiment quitté le terroir d’enfance même si, à onze ans, il dut rentrer au lycée, en ville. Il retrouve ici les chemins qui mènent au village de cette enfance, dans le Quercy. Il ressuscite les figures familiales et familières, les saisons et les jours, les jeux et les apprentissages, les moissons et les fenaisons – toute la vie d’une campagne française avant les bouleversements des « trente glorieuses »…

J’en ai pas mal entendu parlé, l’ayant trouvé en deux exemplaires dans la bibliothèque je me suis dit qu’il devait être suffisamment intéressant. En plus il fait 89 pages, ça sera vite bouclé, bien ou pas !

 

 

Les filles du roi

Les filles du roi ♦ Colette Piat ♦ Éditions France Loisirs

« Alors, officiers, habitants, ou marchands des villes acouraient à Québec. Ces hommes sans épouse attendaient les navires avec une folle impatience, tandis que là-bas, de l’île aux coudres, poussées par le vent, toutes ces filles venaient vers eux. Jmais, sûrement, autant d’inconnu et de poétique incertitude ne furent tant mêlés.
Si l’on songe maintenant au faible nombre de colons esseulés et au désir de provoquer la naissance de ce peuple que nous aimons tant, il faut bien reconnaître le mystère et la démarche extraordinaire de ces jeunes filles sortant de l’océan pour créer une patrie. »

Pourquoi pas ? Un historique plutôt intriguant dans une époque et un pays que je n’ai jamais lus.

 

Heathcliff revient à Hurlevent

H. Heathcliff revient à Hurlevent ♦ Lin Haire-Sargeant ♦ Éditions France Loisirs

« Revoilà Heathcliff ressuscité sous nos yeux, violent, passionné, prêt à commettre l’irréparable pour retrouver l’amour de Cathy.
On peut saluer l’exploit de Lin Haire-Sargeant : on passe des méandres de son imagination follement romanesque au chef-d’oeuvre d’Emily Brontë – qu’on a forcément envie de relire – sans se sentir le moins du monde dépaysé. »

Comme, en effet, j’ai envie de relire les Hauts de Hurlevent, cet ouvrage m’a fait de l’oeil. En plus la couverture est très jolie.

 

 

La sorcière

La sorcière ♦ Monique Fournier ♦ Éditions France Loisirs

À la limite d’un village dans lequel les habitants ne se connaissent que trop bien, vit Catherine, jeune paysanne qui ne sait ni lire ni écrire mais possède une connaissance intuitive du monde qui l’entoure.
Quand des brutes l’arrêtent, la soupçonnant d’être responsable des fléaux qui s’abattent sur la petite communauté, Catherine ne comprend pas ce qui lui arrive. Accusée de sorcellerie, la jeune femme va alors devoir affronter la haine de ses concitoyens et la rancœur des gens instruits…

J’aime ce genre d’histoires, reste à savoir si l’écriture est aussi sympathique que le sujet !

 

La ligne verte

 

 

La ligne verte ♦ Stephen King ♦ Éditions France Loisirs

Nul besoin de vous présenter ce chef d’oeuvre que je n’ai honteusement par encore lu, si ?

Je me le garde pour cet hiver, quand j’aurai envie de me morfondre sous la couette avec un truc déprimant.

 

 

 

Vent d'irlande

Vent d’Irlande ♦ Anne Féraud ♦ Groupe Éditions Mondiales

Là, au coeur de l’Irlande, Alive s’est lancée depuis peu dans l’élevage de chevaux, et aujourd’hui est un jour important : elle accueille son premier client. Elle attendait un vieux monsieur, et c’est un homme, jeune et beau qui se présente à elle. Si les chevaux d’Alice sont à vendre, son coeur est-il à prendre ?

Bon alors je n’aime ni la romance cucul la praline ni les chevaux. On est bien partis ! J’avoue, j’ai embarqué ce livre dans l’espoir d’y voir des paysages Irlandais. Vu qu’il fait 121 pages je ne risque pas grand chose. Le truc comique c’est qu’il est tellement vieux qu’il y a une publicité pour des cigarettes light à l’arrière, et qu’après vérification, il a été vendu en supplément d’une revue éditée l’année de ma naissance…

 

Ballades irlandaises

Ballades Irlandaises ♦ C.Kelly, C. Barry, M. Mackle, T. Reilly ♦ Éditions France Loisirs

C’est bien connu, les filles d’irlande ont une sainte horreur qu’on leur marche sur les pieds ! Elles n’hésitent pas à parcourir la moitié du monde pour tomber amoureuses, à faire retapisser leur maison en rose sans en parler à leur mari, ou à le planter là pour partir en week-end entre copines !
Laissez-vous entraîner par ces quatre nouvelles fraîches et enlevées dans une sympathique escapade chez nos voisines Irlandaises.

Alors déjà, la dernière phrase de la quatrième de couverture n’a pas de sens. Et le reste est fichtrement pas engageant. Mais une fois encore, le peu de page et la mention de l’Irlande me font tenter ma chance.

 

L'irlande un art de vivreL’Irlande, un art de vivre ♦ Walter pfeiffer ♦ Éditions Flammarion

La mer omniprésente, des centaines de lacs romantiques, des rivières saumoneuses, des landes sauvages, des jardins splendides et des pubs accueillants font le charme de ce pays où il fait bon prendre son temps. Un pays original, fier de ses traditions, à découvrir de cottage en château, au gré des chemins détournés qui le sillonnent. Surprenantes images d’une île verte où vibrent le rose des forêts de rhododendrons et le pourpre des bruyères, et où l’art de vivre rime avec nature et traditions.

Un beau livre assez peu épais avec de jolies photographies de mon pays rêvé ♥♣♥

Il va vraiment falloir que je ralentisse dans mes butins livresques.. ou que j’investisse dans une nouvelle bibliothèque !

5 comments

  • Août 2, 2016 @ 13:51

    Whaou, quel beau craquage! Chez mes grands parents, c’est plutôt classique sur classique :p
    Mille baisers,

    Kaecilia – http://kaecilia.fr

    Répondre
    • Calisla
      Août 2, 2016 @ 13:53

      Reste à savoir si la lecture sera aussi sympa que le moment passé à fouiller dans les piles de livres !
      Merci d’être passée par là =)

      Répondre
  • Août 2, 2016 @ 15:30

    Aaaah le thème Irlandais de ce beau butin!

    Répondre
    • Calisla
      Août 2, 2016 @ 15:35

      n’est-ce pas ! Et j’ai l’intention de me faire une vraie petite collection d’ouvrages sur ce magnifique pays !

      Répondre
  • Août 24, 2016 @ 13:03

    Belle « récolte ». 🙂 J’ai adoré la ligne verte !

    Répondre

Leave a comment

INSTANT NEWSLETTER

Si mes chroniques font partie de mon travail, la lecture, elle, est un loisir.
Je refuse de m'imposer un délai de lecture et de publication, car l'obligation, c'est la fin du plaisir.
Si vous souhaitez ne rater aucun article, je vous invite à vous inscrire à la newsletter. Elle est gratuite et n'est envoyée qu'en cas de nouvelle publication. Merci à vous !

Instant Trombine

⚡️

Bonjour ! Je suis Calisla, dite Cali, la créatrice de ce blog. Lectrice, Gameuse, Spectatrice, je souhaite vous faire partager mes passions.
Je suis une végétarienne, de la maison Serpentard, dont le coeur balance entre le Trèfle Irlandais et la Croix Suisse.
Me contacter : calisla-at-linstantcali.com

Instant Citation

⚡️

Instants Ailleurs

SimPlement.pro