Les larmes rouges – Georgia Caldera ♦Tome1♦ Réminiscences

Juil
31

Les larmes rouges – Georgia Caldera ♦Tome1♦ Réminiscences

  • Intrigue
  • Univers
  • Personnages
  • Style

 

Dans le cadre du challenge « objectif du mois », je devais lire pour juillet un livre traînant dans ma PAL depuis longtemps. J’ai décidé de ressortir Les larmes rouges de Georgia Caldera aux éditions J’ai Lu, celui-ci traînant dans ma PAL depuis près de deux ans, après que ma soeur me l’ait offert. J’en profite pour la remercier ♥

Le résumé ne laissant échapper que très peu de l’histoire, j’instaure une nouvelle partie dans ma chronique, le spoiler ! J’en profite aussi pour changer un peu la forme des chroniques, ayant envie de mettre le « pour » et « contre » au placard.

Reminiscences-Les-Larmes-Rouges-Tome-1-de-Georgia-Caldera
« Le temps n’est rien, il est des histoires qui traversent les siècles… »

 

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.
Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.

 

 

♣ Sur l’auteur ♣

« Auteur et illustratrice, c’est dans les univers sombres et fantastiques que Georgia Caldéra s’est épanouie. Ses influences ne sont autre qu’Edgar Allan Poe, Bram Stoker ou encore Anne Rice. »

Je dois dire que l’on reconnaît ces influences sans problème. Sans même avoir lu les classiques réputés de ces différents auteurs, je peux dire sans aucun doute que l’univers créé par Georgia Caldéra se rapproche délicieusement de ceux dont elle s’est inspirée.

♣ Ma lecture ♣

► L’univers est magnifiquement bien dépeint. Je dirais même, les univers ! En effet, l’auteur nous transporte à la fois dans le présent de Cornélia et dans des flash-back particulièrement savoureux. J’ai beaucoup apprécié les descriptions des décors et des personnages avec suffisamment de détails pour se les représenter, sans pour autant nous perdre en route.
En revanche, attention, certaines scènes d’horreur sont particulièrement détaillées en hémoglobine et autre souffrances, à ne pas mettre dans toutes les mains, donc.

► La façon qu’a l’auteur de nous dévoiler petit à petit les détails de l’intrigue est très appréciable. Ce livre est un concentré de mystère. Si, souvent, on devine les choses peu avant qu’elles ne soient dévoilées, c’est toujours fait d’une manière remarquable et parfaitement cohérente dans l’écriture.

► En parlant de ce que l’on devine, il y a, je dois l’avouer, beaucoup de clichés du genre dans ce roman. Que ce soit au niveau des personnages, des relations, de l’univers. Mais pour autant, tout est si bien écrit et présenté, que cela passe très bien et que des schémas déjà vus ont réussi à me séduire à nouveau.

L’écriture est fluide et agréable. Un pavé de 768 pages comme celui-ci peut en rebuter quelques uns, mais cela se lit très bien. D’autant plus que l’histoire nous embarque sans qu’on puisse résister. Au début du livre, j’avais tellement envie d’en savoir plus que je rêvais de terminer le livre, trouvant que je ne lisais pas assez vite le temps que tout se mette tranquillement en place. Au milieu, j’étais partagée entre la stupéfaction d’avoir déjà si bien avancé dans ma lecture, et la frustration d’attendre encore un tas de réponses. Par contre, une fois passé les trois quart, voyant la fin plus proche que le début, j’avais envie de ralentir pour que ma lecture ne s’arrête pas. Impossible, je dévorais toutes les pages !

► Le personnage de Cornélia m’exaspère. Il est très récurrent chez moi, que je développe une aversion particulière pour le personnage principal. En fait je me met à sa place, et je me dis que je réagirais autrement, tout simplement. En soi, Cornélia n’est pas mal réalisée mais sa fragilité me fatigue profondément. Heureusement, Henry est là pour nous faire adorer un personnage du début à la fin ♥.

♣ Plus en détail ♣

SPOILER
SPOILER
SPOILER
SPOILER

♣ Pour conclure ♣

J’ai vraiment adoré ma lecture. Si au début le pavé me faisait un peu peur, n’en ayant plus lu depuis un bout de temps (en dehors de HP), j’ai finalement dévoré ce premier tome en deux demi journées et un bout de soirée. L’univers est superbe, l’écriture très agréable, l’intrigue se dévoile à une vitesse tout à fait raisonnable. Bref une lecture savoureuse qui a réussi à m’emporter, me faire m’indigner, me trémousser sur mon siège, glousser même et trépigner d’impatience et de curiosité. Si vous aimez les univers plutôt sombres, gothiques et romanesques, ancrés dans le fantastique et que vous n’avez pas trop d’aversion pour l’hémoglobine, foncez, ce livre est un bijou.
J’ai hâte d’entamer le second tome !

7 comments

  • Juil 31, 2016 @ 18:27

    Bien contente que tu aies autant apprécié ta lecture! Je suis bien d’accord avec toi quant à l’univers vampirique de ce bouquin! Je le trouve juste comme il faut, et avec des parodies vampiriques telles que Twilight, et bien je trouve que c’est vraiment hyper agréable de trouver des vampires pas parfaits :p

    Répondre
    • Calisla
      Juil 31, 2016 @ 18:40

      C’est certain ! En fait on sent vraiment l’influence d’Anne Rice (ce que j’en ai vu, pas lu malheureusement) dans ce roman.
      En plus j’ai oublié de le mentionner mais c’est un vrai système hiérarchique aristocratique et pour moi c’est complètement propre à cette représentation classique que j’ai des vampires.

      Répondre
  • Juil 31, 2016 @ 18:29

    Hormis Cornelia, j’ai également adoré ce bouquin !

    Répondre
    • Calisla
      Juil 31, 2016 @ 18:34

      Voila, on est d’accord, c’est elle le seul point négatif de ce roman !

      Répondre
  • Août 8, 2016 @ 10:47

    Bonjour, je découvre ton blog grâce à Livraddict. On m’a conseillé ce bouquin, mais je ne savais pas qu’il s’agissait d’un pavé. Il va falloir que je me pousse un peu pour le lire (je suis allergique aux pavés lol).

    Répondre
    • Calisla
      Août 8, 2016 @ 11:08

      Ce n’est pas ce qu’il y a de pire mais il fait tout de même ses 761 pages en poche, après ,honnêtement, une fois qu’on est dedans on le dévore et on ne voit pas tant que ça l’aspect « pavé » passer.
      J’aime aussi pouvoir sauter d’une histoire à l’autre rapidement et donc éviter les pavés, mais ce livre est le premier depuis un moment qui me donne une furieuse envie de foncer acheter le tome 2 (qui est plus gros je crois) !

      Répondre
      • Août 16, 2016 @ 23:32

        Merci pour ces infos. J’espère que le tome 2 sera aussi bien que le 1er ! 🙂

        Répondre

Leave a comment

INSTANT NEWSLETTER

Si mes chroniques font partie de mon travail, la lecture, elle, est un loisir.
Je refuse de m'imposer un délai de lecture et de publication, car l'obligation, c'est la fin du plaisir.
Si vous souhaitez ne rater aucun article, je vous invite à vous inscrire à la newsletter. Elle est gratuite et n'est envoyée qu'en cas de nouvelle publication. Merci à vous !

Instant Trombine

⚡️

Bonjour ! Je suis Calisla, dite Cali, la créatrice de ce blog. Lectrice, Gameuse, Spectatrice, je souhaite vous faire partager mes passions.
Je suis une végétarienne, de la maison Serpentard, dont le coeur balance entre le Trèfle Irlandais et la Croix Suisse.
Me contacter : calisla-at-linstantcali.com

Instant Citation

⚡️

Instants Ailleurs

SimPlement.pro