Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children – Ransom Riggs ♦Tome1♦

Je viens de terminer le premier tome de Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children par Ransom Riggs. Ce qui ne fut pas de tout repos, étant donné que j’ai décidé de faire cette lecture en anglais, et que l’environnement dans lequel je me trouve est très souvent bruyant actuellement.
Résultat, bien souvent j’arrivais à me concentrer sur ma lecture une fois minuit passé, ou le matin au levé.
J’ai mis beaucoup d’efforts dans cette lecture, lire en anglais dans ces conditions est plutôt fatiguant. Mais cela valait le coup.

 

51Np0hUI+dL._SX316_BO1,204,203,200_

 

 

Jacob est un ado comme les autres, excepté qu’il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d’enfants qu’il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu’il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?
Tout s’accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu’à suivre les dernières instructions qu’a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle…

 

 

♦ Les Plus ♦

L’écriture est excellente. L’auteur arrive à nous faire visualiser les choses remarquablement bien. Il y a des notes d’humour très fines, ainsi qu’une délicatesse incroyable dans le récit des sentiments et des relations sociales.
►Pour autant parfois le langage est rude, franc et assez positivement surprenant pour une lecture qualifiée jeunesse. C’est un atout qui rend les personnages bien plus authentiques.
Les pensées de Jacob sont brillamment détaillées, on assiste parfois à des duels internes assez pointus, tout en évitant de dériver sur plusieurs paragraphes. il n’est pas difficile de s’immiscer dans l’esprit du personnage principal, d’autant que ses peurs, ses doutes, ses espoirs, ses interrogations sont particulièrement réalistes. On n’a pas affaire à un personnage sur-puissant, prêt à sauver la terre entière dès les vingt premières pages alors qu’il n’est pas encore majeur.
L’univers est très particulier, à la fois merveilleux et glauque, il est définitivement hors du commun.
Les photographies ajoutées au roman pour servir de portait des personnages lors de la lecture sont excellentes. Elles n’empêchent pas l’imaginaire tout en nous immergeant encore plus dans l’univers.

♦ Les moins ♦

Le démarrage est long, il faut plusieurs chapitre pour arriver en plein dans l’histoire, dans le vif du sujet. Ce démarrage peut en rebuter quelques uns. Heureusement que le style de l’auteur nous fait tenir bon !
Il se passe bizarrement peu de chose en un seul tome. Comme si ce livre était l’introduction des deux autres. On ne s’ennuie pas, surtout une fois bien immergés dans l’univers, mais quand on fait le résumé il n’y a pas beaucoup d’événements majeurs.

♣ Pour conclure ♣

J’ai adoré cette lecture. L’univers créé par Ransom Riggs est un mélange merveilleux et glauque à souhait, un peu comme le parallèle entre les « deux îles ». Les personnages sont très bien réalisés, les sentiments et réactions sont particulièrement réalistes. Même si le démarrage est long, et que le tome entier semble après coup être une sorte d’introduction pour les deux autres tomes, il est impossible d’arrêter la lecture. Le style de l’auteur et l’originalité de l’histoire en font un roman tout à fait brillant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *